Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
20 Avr 2012 - 20:42:38

« métaux lourds » et symptômes de la maladie d’Alzheimer

malaide d’alzheimer et métaux lourds
Il existe donc une forte probabilité pour que le mércure des amalgame dentaire soit un facteur étiologique majeur de la malaidie d’alzheimer (et des autres patologies neurodégénératives). Ce qui ne signifie pas que d’autre facteurs environnementaux ne pouisse être incriminés, la maldie d’alzheimer étant une maladie multifactoriel

Effets toxiques du mercure et du mercure organique et affections neurologiques
Le Dr. Haley présentera des données appuyant l’hypothèse selon laquelle le mercure et d’autres substances toxiques sont à la source de la maladie d’Alzheimer, de l’autisme et d’autres affections neurologiques. Les recherches montrent que le mercure pourrait être la cause de bon nombre d’anomalies biochimiques retrouvées dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Les expériences faites sur des animaux ont permis de révéler que les vapeurs de mercure provoquent ces mêmes anomalies. Le thimérosal, un agent de conservation qui contient de l’éthylmercure, est utilisé dans les vaccins et sa neurotoxicité est supérieure à celle du mercure. Il serait donc l’un des principaux agents responsables de l’autisme.

La maladie d'Alzheimer n'est pas due à la fatalité
Les liens entre cette pathologie et mercure en bouche sont établis depuis presque vingt ans,mais on nous fait croire qu’il faut de l’argent pour la recherche, alors qu’il faudrait plutôt financer une autre politique dentaire et l'élimination des métaux lourds que ces patients ont accumulés dans leur organisme, en particulier dans le cerveau, au cours de leur existence
Métaux lourds qui proviennent le plus souvent des amalgames posés depuis l’enfance. Cette élimination n’est pas très compliquée et reviendrait tellement moins cher que de médiquer ces malades à outrance sur des durées moyennes de 10 ans … "Vérités sur les méladies émergentes" explique comment on peut stopper l’évolution de la maladie.
Mais le plus simple n’est-il pas tout simplement de bannir les amalgames une bonne fois pour toute comme on vient de le faire en Norvège ? On verrait ainsi diminuer de 80 % le nombre de ces malades qui font les choux gras des fabricants de médicaments à nos frais, car au bout du compte qui paie les cotisations à la sécurité sociale ?


* Les preuves scientifiques :

Amalgames dentaires et maladie d'Alzheimer : rapport d’ André PICOT, toxicochimiste, Président de l’Association Toxicologie Chimie de Paris et de Marie GROSMAN, agrégée de sciences de la vie et de la Terre


* Pour les médecins

Parution de plus en plus d’articles convaincants dans PUBMED (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/ qui répertotie les recherches médicales internationales, choisir PubMed dans le menu déroulant de « Search »).

 

Lien permanent vers l'article complet

http://alzheimersurordo.sosblog.fr/victimes-b1/metaux-lourds-et-symptomes-de-la-maladie-dAlzheimer-b1-p8.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)